Quelle imprimante photo ?

Depuis plusieurs mois, je reçois de nombreux messages me demandant de donner un avis sur les imprimantes photos. J’ai reçu également d’autres mails de personnes qui s’interrogent sur l’utilité d’un tel achat. (car cela reste un investissement sur le long terme)

J’en profite donc pour écrire un article sur le sujet et de vous transmettre mon humble avis.

L’article met donc en avant ma réflexion personnelle sur l’achat de mon imprimante jusqu’à son utilisation, afin que de vous faire un avis objectif sur l’utilité ou non pour vous d’un tel investissement.

J’ai 35 ans et cela fait 2 ans que je possède une imprimante photo professionnelle. Depuis ma majorité, je n’ai jamais souhaité faire l’achat d’une imprimante, aussi bien traditionnelle que photo. Pourquoi ? Tout simplement, parce que je n’en voyais aucune utilité. Les rares fois ou je devais imprimer quelques documents, je pouvais le faire dans ma famille, chez des amis, à l’école ou dans des magasins spécialisés. J’ai toujours trouvé que cet investissement n’avait aucun intérêt au niveau des mes études, essentiellement par rapport aux prix des cartouches et de la durée de vie de l’appareil, mais surtout par rapport à  l’encombrement. ( pour une imprimante de base)

Vous avez sans doute tous pu visionner le fameux reportage sur l’obsolescence programmée (Arte) évoquant le fait qu’une imprimante traditionnelle est calibrée pour imprimer un certain nombre de feuilles pour ensuite tomber en panne.

Ce genre de reportage n’aide pas à l’achat d’une imprimante.

Cependant, photographe depuis plus de 10 ans, il me manquait quelque chose dans ma pratique de la photo.

Je voulais obtenir des tirages de mes photos en 20 x 30 afin de pouvoir les exposer mais également goûter à l’impression sur différents types de papiers. Je regardais un peu sur internet afin de voir le prix de ces impressions en fonction des papiers sur certains styles. Je me retrouvais face à deux problèmes. Soit, je devais passer par un prestataire de base avec lequel je n’avais pas le choix du papier et/ou le risque de tirages médiocres était réel. Soit, je devais passer par des sites vraiment professionnels ou là, le prix était exorbitant  pour quelques épreuves.

J’ai donc longuement réfléchi en me demandant si je n’avais pas d’ intérêt à  investir dans une imprimante photo. Le questionnement était pour moi clair, il fallait que cette imprimante puisse fournir des tirages papiers meilleurs qu’une impression en magasin ou sur un site photo web grand public (sinon aucun intérêt).

Je devais donc soit acheter une machine dite professionnelle, soit rien du tout.

L’acquisition de cette imprimante était pour moi à la base, l’occasion d’imprimer mes photos quand je le souhaitais sans devoir payer des frais de transport ou de devoir attendre plusieurs jours ou semaines pour en prendre possession. J’avais donc une vision d’investissement même si je n’imprimais pas énormément. Je me disais que ça allait être le cas.

Je voulais surtout tester les différents sortes de papiers afin d’avoir un rendu personnel sur mes propres essais, ce qui est forcément impossible sans passer par un magasin spécialisé.

J’ai donc commencer à me renseigner sur les marques et d’après les sites spécialisées les marques EPSON et CANON revenaient toujours. J’ai du analyser des dizaines de tests d’imprimantes pour enfin me décider à en acheter une à la fin de l’année 2014.

J’ai  finalement choisi l’imprimante Canon Pixma PRO 10. Pourquoi Canon d’abord ? Alors, j’ai choisi Canon à tort ou à raison car je constatais que beaucoup d’utilisateurs d’imprimantes ESPON (à l’époque la R3000) avaient des problèmes avec la tête d’impression qui était défectueuse et avec l’encre qui pouvait sécher, rendant la machine inutilisable.

Pour moi, Epson était donc clairement sur la touche et je remarque que le fossé s’est apparemment encore creusé pour eux à l’heure d’aujourd’hui en 2017.

Beaucoup d’utilisateurs Epson faisaient ce constat et indiquaient que leurs imprimantes n’étaient plus fonctionnelles 3 années plus tard. Du coté de Canon, sur de nombreux forums, j’ai rarement pu lire des problèmes techniques de têtes d’impressions ou de problème de buses. Je me suis donc tourné vers deux modèles en particulier :

La Canon Pixma PRO 1 et la Canon Pixma PRO 10

La PRO 1 devait coûter à l’époque 850 euros alors que la Pixma pro 10 s’achetait pour 700 euros.

Malgré que les prix de ces deux machines soient assez élevés, la différence entre les deux n’était pas si énorme.

En comparaison, le prix de ces imprimantes vaut le prix d’un très bon objectif photo neuf. C’est ce que je me suis dit en l’achetant, faisant impasse cette année sur un bon caillou et achetant une imprimante.

J’hésitais donc entre ces deux modèles qui sont toujours les références au niveau du marché. Le fait que ces deux imprimantes utilisent de l’encre pigmentaire était très important pour moi en comparaison de la Pixma pro 100 qui était un cran en dessous. Je vais être direct, si vous souhaitez  acheter des modèles en dessous de cette Pixma Pro 10,  je pense que cela n’a aucun intérêt (cela reste mon avis).

J’ai donc finalement choisi la Canon Pixma Pro 10 (à tort ou à raison encore lol) parce qu’elle était apparemment un peu plus compacte que la canon Pixma PRO 1 qui était vraiment imposante.

Canon Pixma Pro-10s (lien Amazon)

Le traitement du noir et blanc serait légèrement supérieur sur la Pixma Pro 1 mais je n’ai jamais pu comparer.

Bref, je décide donc de commander cette imprimante par internet à la FNAC qui proposait un prix très alléchant à cette période (ça n’est plus le cas). Je demande le retrait au magasin ce qui fut une véritable erreur à ne pas reproduire.

En effet, je me présente à la Fnac de Lille pour retirer l’imprimante et la vendeuse commence à rigoler en m’indiquant que je ne serai pas capable de la prendre seule et qu’il sera impossible de traverser le magasin en la portant,  sans passer par l’entrepôt de derrière pour la récupérer.

Effectivement, le colis est énorme, il ne sait pas se porter à bras ouvert et j’ai du rabattre les sièges arrières de ma voiture pour pouvoir l’insérer.

En bref, si vous comptez acheter cette imprimante. Achetez là par internet et avec la livraison comprise dedans (généralement c’est gratuit, par exemple sur Amazon). Cette histoire peut paraître anodine mais cela m’a fait perdre pratiquement une demie journée pour récupérer ce colis.

L’imprimante en elle même, c’est une très belle pièce mais surtout très grande. Elle est énorme. Je vous montre une photo afin que vous puissiez vous faire une idée de la bête. Elle fait environ la taille du socle du meuble Ikea….. En gros, 40 cm de profondeur, 65 cm de longueur et 22 cm d’épaisseur. C’est très impressionnant et malgré l’ensemble des photos sur internet, on voit rarement une photo de la machine dans un espace normal afin d’avoir une idée réelle de sa taille.

C’est donc le défaut majeur de ces imprimantes, la taille. Si vous êtes limité par la place dans votre chambre, bureau, salon. Il faut abandonner directement l’idée de posséder une telle imprimante.

Au niveau du poids, c’est aussi très lourd car on atteint environ 20 kilos.

Cette Pixma pro 10 possèdent donc 10 cartouches d’encres pigmentaires à contrario de la Pixma pro 1 qui en possèdent 12.

La résolution d’impression est de 4800 x 2400 DPI.

Au niveau ergonomique, cette imprimante est assez stylée. Elle est cependant entièrement construite de plastiques (comme toutes les autres je pense) ce qui sur le long terme peut être embêtant si vous êtes maniaques comme moi. En effet, ayant beaucoup d’espace au dessus de l’imprimante, on est fort tenté de laisser poser des objets dessus ce qui peut provoquer des rayures sur le long terme. J’ai personnellement mis un moniteur léger au dessus dans l’attente de le revendre, résultats quelques griffes sur le coté.

Elle permet aussi d’imprimer sur un support CD, DVD ou Blu Ray.

Concernant l’utilisation, cela est assez facile, il y deux gros boutons présents et utiles pour l’utilisation de la machine en dehors de sa mise en route par votre ordinateur. Le papier se charge donc vers le haut et un plateau s’ouvre également vers le bas pour réceptionner vos tirages.

Les 10 cartouches sont donc des formats égaux de 14 ml dont les diodes en clignotant, indiquent qu’elles doivent être remplacées.

Les cartouches, c’est un peu le point noir de l’imprimante mais d’une certaine manière de toutes les imprimantes.

En achetant l’imprimante, vous possédez un premier jeu de 10 cartouches. Chaque cartouche coûte environ 15 euros (on peut en trouver sur Amazon de 11 à 15 euros mais je préfère donner le prix maximum).

On est donc a 150 euros pour un plein total de cartouches. Evidemment, étant donné qu’on possède 10 cartouches, on a l’impression de les changer très régulièrement, ce qui est vraiment énervant.

Pour vous donner un ordre d’idée avec le premier jeu de 10 cartouches, j’ai environ imprimer 30 pages A4 et et  40 photos format 10 x 15.  Niveau calcul, vous remarquez qu’une impression n’est donc pas pour rien. Et si vous imprimez beaucoup photos dans des mêmes nuances, vous allez vite devoir changer la cartouche de couleur en question.

C’est donc le premier élément que j’ai envie de mettre en avant. Le résultat des impressions de cette imprimante à encres pigmentaires sera au dessus du rendu de n’importe quel site internet mais cela à un coût plus élevé.

Si vous souhaitez acheter ce genre de machine, c’est donc pour vous faire plaisir. Il faut avoir les finances qui suivent. Ça ne sert à rien de prévoir cet achat pour gagner de l’argent face à une commande de photos sur un site internet tout public. Vous serez d’office perdant, même sur le long terme.

Les cartouches sont donc le point noir car il faut toujours veiller à avoir des réserves  si vous voulez pouvoir utiliser votre imprimante à n’importe quel moment.

Pour le résultat, c’est sans appel. Tous mes clichés imprimés, que ce soit sur différents sortes de papiers, sont magnifiques.  Le noir et blanc est vraiment splendide.

Par rapport à la qualité de l’impression, vous pouvez foncer.

Il faudra juste bien paramétrer le menu dans Lightroom afin d’avoir les couleurs de votre écran et non celle proposées dans le menu de l’imprimante, au risque d’avoir des couleurs plus rouges qui vous feront perdre des clichés.

J’ai personnellement perdu pas mal de photos au début par des essais suite à cette erreur que j’ai pu faire dans le menu.

Cette Pixma pro 10 peut imprimer du A3 mais je ne l’ai toujours pas testé à ce niveau. Je n’ai  imprimé que du A4 et  du 10 x 15. Etant photographe en activité complémentaire, je l’utilise  occasionnellement pour des impressions en papier fine art pour mes clients. Mon utilisation de cette imprimante est cependant plus personnelle et moins professionnelle.

Un autre conseil sur l’utilisation de cette imprimante est de l’utiliser quand vous devez imprimer un grand nombre de clichés. J’ai remarqué que l’encre diminuait sur le long terme en allumant et en éteignant cette imprimante, surement à cause du nettoyage des buses. La laisser allumer en permanence n’est pas une solution car elle s’éteint automatiquement après plusieurs heures. J’ai donc une utilisation cyclique de cette imprimante que j’évite d’utiliser pour imprimer une seule photo. J’ai pu passer des après midi à imprimer par exemple une trentaine de 10 x 15 après retouches sur Lightroom et une dizaine de formats A4.

Je pense qu’au plus vous conservez vos cartouches sur le long terme dans l’imprimante, au moins, vous aurez d’impressions. Dans le cadre d’une première utilisation, je pense qu’il est intéressant d’imprimer tout ce que vous souhaitez directement. Prévoyez une journée, une après-midi ou une soirée. Selon, moi, imprimer une photo par jour et la plus mauvaise chose à faire (ce n’est que mon avis).

Cela fait maintenant deux ans que j’ai cette imprimante et je n’ai eu aucun problème technique avec elle. Si vous pensez vous procurer cette Pixma Pro 10 ou la Prixma Pro 1, je ne peux que vous conseillez de l’acheter sur Amazon ou la livraison à domicile sera d’une grande aide. Votre facteur risque toutefois de tirer la gueule.

Concernant les cartouches, il vous faudra également  les commander par le biais d’Amazon car elles sont introuvables en magasin. J’avais souhaité faire plaisir à un vendeur à proximité de mon domicile et je lui ai donc commandé un jeu de 10 cartouches. J’ai pu attendre  2 semaines avant de les avoir à un prix de 18 euros à l’unité, c’était ma dernière commande. Le produit étant tellement spécifique, il est pratiquement improbable de le trouver directement en magasin à un prix abordable.

Je vous transmet plusieurs liens de ces cartouches d’encres PGI 72 sur Amazon. En fonction de certaines périodes, des packs sont plus intéressants qu’ à l’unité. A vous de bien analyser car je ne peux pas présenter toutes les références des 10 cartouches. En fonction, des vendeurs et des cartouches, certains prix sont plus attractifs que d’autres.

CANON Pack de 5 Cartouche Jet d’encre PGI-72 pixma Pro

Canon PGI-72 PM Cartouche encre d’origine Magenta

Canon PGI-72 Y Cartouche encre d’origine Jaune

 

En conclusion, c’est donc une très bonne imprimante pour les photographes qui ont maintenant envie d’avoir plus que des simples photos numériques.

Comme on dit, une photographie n’existe pas réellement tant qu’elle n’a pas été imprimée. C’est sur cette phrase que que je finirai mon article.

Un vrai photographe doit imprimer ses clichés selon moi.

Comme d’habitude, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en dessous de ce poste ou en privé via l’onglet contact.

Ce blog fonctionne par mon partenariat avec Amazon. A chaque fois que vous achetez un objet par mes liens Amazon, je reçois une commission de quelques centimes ou euros en fonction de l’achat en question. N’hésitez donc pas à vous rendre sur le site Amazon grâce à n’importe lequel de mes liens Amazon présents sur mon blog. Cela permettra de vivre l’hébergement et le fonctionnement de ce site.

Voici les deux liens Amazon pour ces deux imprimantes. Depuis 1 an, la Pixma pro 10 est devenue la Pixma PRO 10S. Il n’ y a apparemment aucun changement réel sur le fonctionnement de la machine en dehors qu’il est maintenant possible d’imprimer à partir d’un service Cloud. (le truc inutile pour moi, je ne l’utilisais même pas en wifi à la base)

Canon Pixma Pro-10s (lien Amazon)

Canon Pixma Pro-1 (lien Amazon)

 

 

Je pense que j’écrirai prochainement un article sur le rendu et les différents types de papiers mais également sur les cadres pour exposer vos photos  !

 

 

 

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *