L’écran incurvé est à proscrire pour le traitement photographique

Ce titre vous paraît sans doute logique mais j’ai voulu écrire un article à ce sujet.  Pourquoi?  Je n’ai trouvé aucune information ni aucun article clair qui traite de l’utilisation d’un moniteur incurvé dans la retouche ou le traitement photo.(par un photographe)

Ces écrans sont de plus en plus présents en magasins et essentiellement pour des dalles de grandes tailles comme le 27 ou le 34 pouces.

Il y a quelques mois je me suis laissé tenter par un écran 34 pouces LG 34UC88. Je voulais tester la dalle 21/9 au dessus d’un 29 pouces afin de voir si cet écran pouvait m’apporter un confort plus important.

J’ai pu lire que cet aspect courbé était réellement intéressant afin d’avoir les angles rapprochés des yeux.

Finalement, j’ai décidé de renvoyer 5 jours plus tard la bête au magasin. C’est l’avantage d’une enseigne comme Amazon qui accepte le retour sans sourciller.

Alors pourquoi ce retour ? Plusieurs raisons.

Je vais commencer par les points négatifs. Une dalle 34 pouces est vraiment très grande. Etant donné sa grandeur, les yeux reçoivent une importante quantité de lumières en comparaison d’un écran de plus petite taille. Il est donc beaucoup plus fatiguant de passer du temps sur un moniteur comme celui-ci que sur un 29 pouces ou vous pouvez avoir une vision globale de l’écran (équivalent 24 pouces allongé). Concernant la luminosité, j’ai du la baisser à 15 sur une échelle de 100 pour ne pas avoir les yeux cramés après 30 minutes.

Deuxième point négatif, le revêtement de la dalle n’est pas mat mais semi-brillant ou semi-mat. Cela ne me plaît absolument pas non plus. (question personnelle).

Troisième point négatif, j’ai du backlight bleeding dans les 4 coins, pas de manière énorme mais uniforme sur un 1cm, 1,5cm. Cela reste gênant je trouve, la dalle n’est pas noire dans le noir. Je n’ai pas cela sur mon 29 pouces.

Je vais maintenant vous parler des coins incurvés. Certaines personnes déclarent : « On aime ou on aime pas« . Je vais apporter une réponse beaucoup plus nuancée à la chose. Avant de me procurer l’écran, les internautes sur des forums me disaient, « Fonce, on s’habitue directement ».

Ma réponse est que cet écran incurvé est très utile  pour une utilisation sur le bureau de Windows ou dans un logiciel car les angles se rapprochant des yeux, on ne doit pas faire un effort pour bouger sa tête afin de percevoir mieux un détail à l’écran. On a donc la tête d’une certaine manière, dans l’écran. C’est légèrement déroutant au début mais on s’y habitude (même si c’est plus fatiguant avec la lumière led). Sur internet, même chose, il est assez intéressant de naviguer avec ce style d’écran malgré que selon moi la dalle est vraiment grande. Le problème, c’est que si on recule l’écran, la lecture devient plus compliquée étant donné l’importante résolution 3440 x 1440. Les caractères sont déjà plus petits à la base même si au final le pitch est égal à mon 29 pouces en résolution 2560 X1080

Les bords incurvés sont donc selon moi un avantage pour naviguer dans le système d’exploitation mais également sur internet.

Pour les jeux-vidéos, c’est réellement intéressant afin de se rapprocher de l’écran. On a  clairement une meilleure immersion, même si un recul est nécessaire en comparaison d’un 29 pouces.

Pour le film, c’est sympa aussi mais je suis plus nuancé, étant donné qu’on va se reculer davantage. Les bords incurvés ont donc moins d’intérêts (un peu comme une Télévision en 55 pouces, les bords incurvés n’ont aucune utilité quand on se trouve à plusieurs mètres de l’écran).

Par contre, ce qui m’a directement fait tiquer, c’est quand j’ai commencé mes traitements photos sur Lightroom.

Là, c’était terminé. J’ai essayé de m’habituer mais ça n’était pas possible. On ne peut pas dire que la photo soit réellement déformée mais plutôt pliée. J’ai tenté plusieurs manœuvres comme traiter la photo sur la gauche ou la droite de l’écran. C’était mieux mais pas impeccable. On ne peut travailler sur un écran courbée pour traiter des photos ou les imprimer ensuite. Cela n’a aucun sens pour un photographe professionnel, expert, ni même pour un réel amateur passionné.

On remarquera que pour les photos en mode portrait, la courbe pose moins de problème.

Finalement, mon raisonnement est simple. On prend la photo dans un viseur droit, on imprime la photo pour l’avoir droite et rectiligne dans un cadre. On ne peut dès lors traiter la photo sur un moniteur qui n’est pas droit.

Quand on y pense, tout cela est un peu ridicule.  Les premières télés étaient bombées. On a ensuite fabriqué des écrans plats sous tubes cathodiques pour enfin arriver aux écrans plats LCD.  Maintenant, on revient à des écrans courbés. Cela n’a pas de sens.

Pour bien vous monter l’avantage et le désavantage de l’écran incurvé sur une dalle 34 pouces. Vous pouvez voir les deux images avec l’ouverture de Lightroom et l’autre image avec la vision des petites photos sur 500px.

Regarder une page internet comme celle du site 500 px avec plein de petites photos est super agréable car vous avez une vision non courbée des photos car chaque petite photo se fond elle-même dans la courbe et rend dès lors un véritable confort de vue. Quand vous affichez par contre une photo en grand, là, c’est terminé.

Si vous êtes un photographe exigeant et que vous devez choisir prochainement un nouveau moniteur. Il faut tenir compte de cet aspect. Il y aussi plusieurs degrés de courbures d’écrans et cette courbure du modèle LG 34UC88 est particulièrement prononcée.

Personnellement, je déconseille aux photographes d’acheter ce type de moniteurs. Il vaut mieux s’orienter vers un écran plat (flat). Néanmoins, je vous conseille également d’attendre quelques mois ou années avant que ces problèmes de « backlight bleeding » disparaissent dans la production des 34 pouces (si c’est possible).

Si c’est une télévision incurvée qui vous intéresse, je ne vais pas revenir là dessus, mais on a réussit à démontrer qu’optiquement parlant, par rapport à l’oeil humain et la distance de vision de l’écran, la courbe n’a pratiquement aucun intérêt. Voir cette vidéo explicative très intéressante pour comprendre (uniquement dédiée pour les télévisions) :

Voilà pour cette petite parenthèse qui n’est pas un test ou une présentation d’objet pour une fois, mais simplement une aide qui vous sera surement précieuse ultérieurement.

Ces écrans sont donc à proscrire complètement pour le traitement photographique mais ils restent agréables pour le reste des tâches (en dehors aussi du traitement de texte sur Word ou j’avais du mal à ne pas avoir une feuille plate et droite au milieu de l’écran pour rédiger).

De manière générale, j’ai envie de dire qu’en dehors d’une dalle en 34 pouces qui ne serait pas dédiée à la photographie, l’écran incurvé n’a aucune utilité pour des moniteurs plus petits comme il n’a aucune utilité pour de grandes télévisions. On est réellement plus dans l’esthétique, le design, mais pour beaucoup de personnes, cela compte.

 

 

 

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *