Objectif Voigtländer 21 mm Ultron F 1.8 (monture M)

Cette fois, je vais vous présenter ce objectif grand-angle, initialement prévu pour être utilisé sur un appareil Leica à monture M.

Cela fait maintenant 3 ans que j’ai acquis ce cailloux pour palier à l’absence d’un grand angle à grande ouverture dans la gamme Sony FE. Comme beaucoup d’objectifs, je me permets une présentation et un avis après une longue période afin d’éviter l’euphorie des premières semaines, et la quasi certitude qu’ont tous les photographes de penser que leurs achats sont toujours fantastiques et justifiés.

Etant donné qu’il s’agit d’un 21 mm, l’autofocus n’a que peu d’intérêt, c’est cette raison qui m’a poussé à acheter un nouvel objectif manuel.

Ce 21 mm est-il parfait ? Non, mais il reste toujours à l’heure actuelle un choix intéressant dans cette gamme. Pourquoi ?

Passons à la présentation de la bête. Comme tous les magnifiques objectifs de la gamme Voigtländer M, il s’agit d’un objectif entièrement en métal. Le pare soleil est intégré et il y a possibilité d’ajouter un filtre de 58 mm. (j’ai personnellement un filtre protecteur à tous mes objectifs. C’est un choix personnel étant donné les prix de ces objectifs).

La bague de diaphragme est crantée est fluide. Même chose pour la bague de mise au point. Je n’ai aucun jeu, ni frottement.
C’est un bel objet agréable à tenir en main qui respire une très grande qualité.
Certains pourraient ne pas aimer le pare soleil métallique intégré, mais on s’y fait très vite.

Mon avis ici ne concerne que l’utilisation de cet objectif sur le Sony A7 et Sony A7 II. En effet, il donnerait de moins bons résultats sur un A7R et de meilleurs résultats sur un A7S et A7R 2 et A7R 3.

Sans entrer dans un domaine d’analyse scientifique regroupant des photos à toutes les ouvertures. On peut dire que cet objectif transmet du vignettage non négligeable à F1.8. Est-ce handicapant? Non, on peut d’ailleurs constater que tous les ultra grands angles à grandes ouvertures fournissent ce même vignettage.

Le vignettage disparaît dès lors au fur et à mesure qu’on ferme l’objectif.

Au sujet de la qualité des clichés. On se plaint souvent que les grands-angles en monture M donnent sur la série A7 des coins assez baveux et peu nets. Sur ce Voïgtlander 21 mm, ça n’est pas le cas car il ne s’agit pas d’une formule retrofocus. Vous avez donc des coins corrects en fonction évidemment de l’ouverture choisi. C’est à dire que les coins que ne seront pas mous à F5,6, F8 ou F11.

Au sujet de la qualité globale des clichés, on a cet aspect typique de chez Voigltänder avec des photos assez contrastées, pas réellement saturées mais avec un renforcement des noirs et de clarté. Le rendu est plaisant. Si vous voyagez comme moi dans des pays ensoleillés, vous risquez d’être un peu déstabilisé sur des photos à ciel bleu. En effet, l’important contraste couplé au vignettage renforce la sensation du vignettage sous un ciel bleu. Ce problème peut néanmoins facilement se corriger via Adobe Lightroom. C’est un peu le seul problème que j’ai pu constater à cet objectif dans son utilisation.

Alors un 21mm, pour qui et pour quoi ?

C’est un objectif parfait pour photographier des intérieurs et des vues d’ensemble, sans avoir de réelles déformations. Beaucoup de personnes hésitent entre un 20 mm et 24 mm. Je dirais que ces deux focales sont très différentes l’une de l’autre. Un 24 mm sera beaucoup plus passe partout dans certains cas (groupes, portraits, paysages,etc) mais fort limité également dans des photos d’intérieur (architecture intérieure, pièce, etc).

 

Personnellement, j’adore les grands-angles et j’ai même acquis il y un an le Voïgtlânder 15 mm F4.5 en monture E qui est également extraordinaire. (une futur présentation devrait arriver).

Actuellement, quels sont les concurrents à cet objectif ? Il y a uniquement le Zeiss 21mm Loxia F2.8. Il s’agit d’un superbe objectif dont le seul reproche est en fait son prix d’environ 1400 euros et son ouverture un peu moins grande. Le Loxia est toutefois plus compacte que le voigtländer. Si vous avez la bourse, je pense que le Loxia sera préférable. Si pour vous, avoir une ouverture de 1.8 est plus importante car vous souhaitez l’utiliser essentiellement à l’intérieur ou en soirée, le Voigtländer fera un meilleur travail pour 500 euros en moins.

 

Voici quelques photos effectuées avec ce 21 mm F1.8. Je précise que je possède maintenant la bague à monture  M Techart qui me permet d’avoir l’autofocus sur cet objectif. C’est également un aspect positif supplémentaire face au Loxia. (voir dans un prochain test)

Je n’ai pas inséré directement les photos par manque de temps (pour toutes les retrouver). Je vous transmet donc les liens vers ma page 500 PX :

Mouette

Coque

Artiste de rue

Mysterious

Piscine de Roubaix

Palacio de Porto

Vieux Lille

palais de la Bourse

 

Si vous souhaitez acquérir cet objectif, sachez qu’Amazon n’est pas le vendeur idéal pour les produits Voigtländer. En effet, Amazon ne vend pas ces objectifs, de plus, rare sont les vendeurs tiers à en proposer. Je vous conseille deux grandes enseignes. Tout d’abord, « la petite boutique photo » https://www.lapetiteboutiquephoto.com . L’objectif est un peu plus de 1000 euros.

Sinon, il y a digit-photo, https://www.digit-photo.com/ qui vend régulièrement des objectifs à monture M.

 

Voilà, j’espère que cette petite review vous a été utile. Comme d’habitude, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en dessous.

A la prochaine!

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *